archive

Non classé

De quoi avons nous besoin en Europe ?

Est ce de l’austérité  technocratique toute puissante, esclave du capitalisme le plus odieux ? Mais quel est ce pouvoir politique, Prince d’Europe, impuissant et soumis, les mains liées pour faire le bien et qui n’existe plus que par la morgue qu’il impose à son peuple ?

Je comprends qu’ils méprisent le courage, la démocratie et la liberté. Quand on a un lourd collier, un mauvais maître, un attachement excessif à la pâtée et beaucoup d’orgueil, on supporte assez mal celui qui ronge la corde de l’asservissement et qui se risque à être libre.

L’exemplarité, c’est Tsipras, c’est le courage, ou Varoufakis ;  c’est tout simplement prendre le risque du combat. Cette évidence que l’on a oublié dans la grande gauche du renoncement qui nous étouffe. La gauche fatiguée du glissement politique général à droite. Est-ce bien cela le progrès ? Ce glissement qui pour la gauche prend le nom de « crédibilité », ce mal qui nous empêche d’être nous même, cet impératif qui masque un simple électoralisme à court terme. Cette petite vision du monde, pour de petites idées sous assistance respiratoire, au service d’une humanité zombie.

Read More

Publicités